Petit déjeuner : 3 nouvelles vidéos

Ils ont mis le paquet, rien que pour vous, on vous faisant parvenir 3 nouvelles vidéos portant sur un élément-clé de leur quotidien : le petit déjeuner !

Message de Sibylle :

Bonjour a tous!

A 2 jours de notre passage au Maroc, nous avons pensé qu’il serait sympa de vous faire partager une de nos journées.

Mais avant toute chose, nous tenions tous les trois à vous remercier pour tous vos commentaires (plus de 160, ndmz). Nous ne prenons pas le temps de répondre à chacun, car bien souvent nos connexions à internet sont limitées ou chères, mais sachez que nous lisons tous vos commentaires sans exception, et cela nous fait vraiment plaisir. C’est vraiment agréable de se sentir encourager par sa famille, ses amis, les gens que nous avons rencontrés sur notre route, et tant d’autres encore. Un grand grand merci à chacun d’entre vous.

Nous allons essayer de vous emmener avec nous pour une journée. Les vidéos que vous allez voir sont tout de même issues d’un contexte particulier, qui reflète vraiment notre quotidien, bien que cela soit un peu exceptionnel. Il se trouve que chaque semaine nous avons choisi de faire une « soirée libre » si on peut la nommer ainsi. Le principe est simple, Grégoire et moi-même passons la soirée en amoureux, et Baptiste profite de ce temps là pour rester seul, et faire ce qu’il veut. Dans le cas de ces soirées, nous ne pouvons pas faire de camping sauvage, car nos affaires seraient sans surveillance, et si, comme cela est déjà arrivé, les gendarmes se présentent, il faut pouvoir les accueillir comme il se doit. Vous pourrez constater sur les vidéos du matin que nous sommes au camping car la veille était la soirée libre.

Commentaire de Sibylle :

A la suite du petit déjeuner, chacun se met donc au travail, afin que nous puissions prendre la route. (Nous avons essayé de mettre en place un système de réveil afin de pouvoir établir, et respecter un horaire de départ. Généralement, nous faisons en sorte de partir à 9h30. Autant ne pas se voiler la face et avouer que c’est bien difficile de s’y tenir, car nous avons en moyenne 2h, a 2h30 de préparation. Nous avons acheté un réveil pour Baptiste qui a besoin d’un peu plus de temps que nous pour se préparer. 1/2 heure après, notre montre sonne et c’est l’heure de rejoindre Baptiste.)

Commentaire de Sibylle :

Une fois toute nos affaires pliées, nous partons. Nous essayons de faire la moitié de notre journée avant le déjeuner, ce qui revient à faire environ 30 km. Nous nous arrêtons plusieurs fois, pour boire un peu, ou faire des courses, discuter avec les gens. Pour le déjeuner, nous cherchons un petit coin sympa ; pour l’Espagne ça aura souvent été devant ou près de la mer.

Le midi, Il faut redéfaire la « sacoche bouffe » pour retrouver les nourritures dont nous avons besoin pour le repas. Nous n’avons pas trouvé de solution pour ne pas défaire, refaire et redéfaire chaque jour cette sacoche. A l’intérieur, c’est toute une organisation. Des sachets plastiques par ci, des tupperwares par là, la gamelle, … Une fois le repas terminé, je cherche un point d’eau pour faire la vaisselle. S’il n y en a pas, c’est reporté au soir, mais je n’aime pas trop cette solution, car le soir, il y a énormément de chose à faire, et avec la fatigue dans les jambes, une vaisselle en plus est loin d’être agréable.

Et c’est reparti. On se fait klaxonner plus ou moins fort.Les gens nous font coucou, nous regarde avec des yeux grands ouverts. C’est amusant de voir leur visage se figer au moment ou l’on passe. Parfois toutes les discussions s’arrêtent, ou au contraire, les gens se mette a crier des « ho », « ha » dans tous les sens. les plus drôles sont les enfants qui se mettent a rire comme des bossus, comme s’ils se moquaient de nous. Imperturbables, nous continuons.

vers 17h, nous commençons à chercher un endroit pour planter notre tente. A ce moment de la journée, il y a plusieurs possibilités. S’il est assez tôt, nous tentons d’aller frapper chez les gens pour espérer pouvoir planter notre tente dans leur jardin. En Espagne, cette option n’a pas vraiment fonctionner pour ne pas dire pas du tout. Nous pouvons aussi trouver un endroit pour faire du camping sauvage. A plusieurs reprises cela nous est arrivé. Les cimetières ou les bords de rivières sont nos lieux de prédilections, car il y a de l’eau. L’autre possibilité est d’aller au camping. C’est sûr que cela est plus confortable et surtout bien plus pratique, notamment pour Baptiste qui peut bénéficier d’endroits adapter a son handicap.

Le soir, il faut enlever tous les tendeurs qui servent a accrocher le fauteuil de Baptiste a l’arrière du handbike. Ensuite, il faut enlever du sac les tentes, les sacs de couchages, et les oreillers, pour préparer les lits. Il faut aussi monter les tentes, prendre sa « douche », et préparer le repas. Il n y a pas vraiment de tâches prédéfinies pour cela, car tout peut être différent d’un jour sur l’autre en fonction de l’heure, de l’état de fatigue, de notre saleté, de la « faim »…

Voila la base de nos journées. Même si la trame reste toujours la même, comme pour chacun d’entre vous, il arrive parfois que les choses changent quand il y a des évènements particuliers (forte pluie (on s’en souviendra longtemps), rencontre et accueil chez les gens, site incontournable (l’Alhambra, à Grenade, cf photo), « malade »…

Normalement, demain, nous devrions quitter l’Europe pour rejoindre le continent Africain. A très bientôt pour la suite de notre voyage !

P.S : Ils arrivent normalement au Maroc aujourd’hui, on croise les doigts !

Vidéo Grégoire :

462 réponses pour “Petit déjeuner : 3 nouvelles vidéos”

Laisser un commentaire