Il vous manquait les derniers coups de pédales !

La France est belle. C’est bien sûr un peu moins exotique que d’autre pays, mais ça serait tout de même dommage de passer à côté. Alors brièvement je vais vous raconter les derniers coups de pédales, entre Grenoble, Lyon, où Philippe, le frère de Grégoire nous a rejoint, et Paris, ou nous avons été accueillis comme des rois par nos familles et amis.

 

 

Après pas mal de problèmes sur notre roue arrière, dus, entre autres, à la chaleur caniculaire de Grenoble et ses environs, nous arrivons enfin, chez Daniel et Dorothée POIRIE, de bons amis de la famille Leclerc. Il nous permettent de vivre un moment agréable, qui viendra s’ajouter aux nombreux autres, en France, mais aussi dans les autres pays.

 

Gare de Lyon Part Dieu. Nous attendons avec impatience le train de Philippe. Nous avons demandé à quelqu’un, sur une terrasse de café dehors de jeter un oeil sur le tandem. Le train arrive… Sans Philippe! Avec son vélo, nous apprend-t-il quelques minutes plus tard au téléphone, il n’a pas eu le droit de monter dans le train. Heureusement, il a trouvé une solution pour monter dans le suivant, qui arrive seulement 5 minutes plus tard. Tous les membres de l’association BMT ( Bike and Music Tour) l’accompagnent.

Je fais juste un tout petit aparté sur le BMT. A l’initiative de 6 scouts, dont Philippe , l’association BMT a été créée. Le principe est très simple : vous êtes jeune, aventurier, et musicien ou chanteur, alors vous pouvez, une semaine chaque été vous joindre à l’association. L’objectif: récolter de l’argent pour une association définie à l’avance, en jouant de la musique sur les marchés des villages. Le lancement officiel de  l’association BMT est le 22 Octobre, à Mulhouse. Vous y êtes les bienvenus! Vous trouverez plus d’informations sur leur site, ou bien sûr vous pourrez posez toutes vos questions.  http://bikenmusictour.free.fr/  / bikenmusictour@hotmail.fr  .Rendez-vous  le 22 Octobre!

Et c’est part i! Après une nuit passée chez Antoine Sabouraud, à Lyon nous prenons la route en direction de Cenves, où nous avons prévu de retrouver ma cousine, religieuse chez les soeurs de Saint Jean. La route est sympa, nous longeons la Saône, c’est tout plat. Mais les dix derniers kilomètres seront tout l’inverse. Nous avons franchi deux cols avant d’arriver, en redescendant tout entre les deux. Nous rencontrons Carine de SAINT-ROMAN, par hasard… Amie de longue date, de Mulhouse et… seule et unique rencontre du voyage (rencontre inattendue de quelqu’un qu’on connaissait). Super retrouvailles. 8 km avant d’arriver, à 17h, j’avais appelé pour dire que nous arriverions dans environ deux heures,  un peu moins peut être…Eh bien nous sommes arrivés à 21h00. Pour ma part je n’en pouvait plus. je voulais planter la tente, c’est pas grave on passera prendre le petit déjeûner avec elle demain, tant pis.

Mais les garçons étaient plus motivés que moi. C’est vrai qu’on voyait le couvent, de loin, tout en haut de la colline, de l’autre côté de la vallée…un lit nous y attendait. grmfhf, et c’est reparti ! Ca en valait la peine. Accueil très chaleureux au couvent. Nous sommes bien contents de découvrir l’endroit où vit ma cousine.

 

Petite balade matinale, à coté du couvent. Nous sommes encore dans le département du Rhône, mais très proche de la frontière avec la Bourgogne. Le coin est magnifique. Il y a de vieilles maisons en pierre, des petits manoirs qui se cachent au milieu des arbres, derrière des champs vallonés pleins de vaches avec des cloches. Le jour où nous quittons Cenves, une belle ferme voisine du couvent nous vaudra une bonne chute en pleine descente…L’oeil curieux du conducteur…ou du chauffard ! Philippe n’a pas été aussi méchant que nous avec Baptiste, il ne nous a pas pris en photo.

Impossible de passer si près de Cluny, Taizé, sans y faire étape. Cette semaine aura sans doute été la plus pieuse de toute l’année. Le lendemain matin, il pleut. Nous allons tout de même à la prière des frères de Taizé, en priant pour que le soleil pointe le bout de son nez. En sortant, c’est gagné!

 

Nous partons gaiement sur la voie verte, en chantonnant! Mais au bout de 20 km il pleut des cordes. Nous cherchons un endroit ou nous mettre à l’abri, mais rien. Deux personnes sont là, nous demandent en anglais si on a un téléphone portable. Il y a une femme, à 300m environ qui vient de faire une chute de vélo, et elle n’est vraiment pas bien. Sur place, un autre cycliste a déjà appelé les pompiers. La pluie faisant rage, nous sortons une couverture de survie, et la bâche du fond de nos sacoches, et tous ensemble, nous créons un toit pour la femme allongée. Et voilà, maintenant il faut attendre. Il y a des éclairs, ca tonne de partout, et les pompiers tardent. Mais chaque instant est propice à la rencontre. Nous sommes 8 personnes en tout. Nous discutons de tout et de rien, du voyage de chacun, de l’accident qui vient de se produire. Puis les pompiers arrivent, emmènent la femme et son père, et nous restons tous les six à discuter, et à boire un petit verre, sous la pluie qui cesse petit à petit. Puis chacun reprend sa route!

Pour notre part, nous sommes attendus à Genay, chez les grands-parents de Grégoire. Il y a une fête de famille. Pile-poil sur notre route, pile-poil dans notre timing, nous ne pouvons pas rater ça. Nous avons hâte de retrouver notre famille en avant-première.

Nous passons un très bon week-end festif en leur compagnie. Nous prenons conscience que c’est la fin du voyage. « Dans une semaine à cette heure là, le tandem sera sur sa béquille, au square Saint-Lambert », « il y a une semaine on était ou déjà ?…Oh c’est passé vite », « et dans 15 jours, on sera peut être déjà à Lille ! » Nous avons un petit pincement au coeur,en imaginant notre tandem dans un garage, ou un grenier. Mais bon il nous reste encore quelques kilomètres, ne l’enfermons pas trop vite.

Nous quittons Genay tous les deux. Nous avons une semaine pour faire 250 km alors nous nous octroyons un petit détour pour visiter Vézelay. Basilique magnifique, romane, tout en haut d’une petite montagne. Point de vue que nous vous laissons imaginer sur la Bourgogne profonde. Dans les environs ont été tournées des scènes de la Grande Vadrouille avec Louis de Funès, et Bourvil.

Très vite, nous arrivons aux portes de Paris. L’avant dernier soir, en plein coeur de Fontainebleau, et après avoir pas mal crapahuté pour la journée, fatigués, nous nous apprêtions à reprendre les pédales pour trouver un endroit à l’extérieur de la ville. Mais un jeune homme, Raphaël, nous pose quelque questions sur notre voyage. A peine une minute s’écoule entre le moment où il s’adresse à nous, et le moment où il nous propose de venir dormir chez lui . Nous n’en croyons pas nos oreilles: « Si vous voulez, notre porte vous est ouverte, avec ma femme on revient aussi d’un tour du monde en tandem! » On est trop contents. Nous passons donc la soirée avec Claire-Marie et Raphaël. A deux jours de notre arrivée, nous partageons nos expériences, et sommes bien vite replongés dans les différents pays que nous avons chacun  traversés. Trop sympa! Merci pour votre accueil!

Pour être sûr de ne pas arriver en retard le samedi à 12h00, nous avons prévu de dormir chez des amis, à une petite vingtaine de km de Paris. Ca sera plus sûr…quoi que! Nous retrouvons nos amis, et avons envie de discuter, chanter, boire et manger jusqu’au bout de la nuit. Astrid, ma soeur, débarque en surprise! La soirée promet d’être plus longue que prévue. Mais quel bonheur de revoir tous nos amis!

L’arrivée…difficile de résumer. Je vous propose donc d’avoir un aperçu de ce que nous avons vécu, grâce à la vidéo qui suit. La caméra, que j’avais mise sur mon casque, nous a permis de revivre ce moment d’émotion très intense, et un peu de stress aussi. Merci à tous ceux qui sont venus nous accueillir, nous entourer. Merci pour vos sourires, et votre bonne humeur. Vous nous avez permis de vivre un moment que nous n’oublierons jamais.

Image de prévisualisation YouTube

Si certains parmi vous ont des photos, ou des vidéos de ce moment, pouvez vous nous les faire parevenir? Merci d’avance.

Aujourd’hui:

Voilà un mois que nous sommes rentrés. Nous avons des fourmis dans les jambes ! A Lille depuis presque trois semaines, nous nous sommes activement mis à la recherche d’un travail,et ce toujours sous le soleil, quelle chance ! Notre tandem n’est pas loin, mais nous n’avons pas encore eu l’occasion de remonter dessus depuis le 3 septembre. Ca ne saurait tarder.

A bientôt

10 réponses pour “Il vous manquait les derniers coups de pédales !”

  • Philippe dit :

    Yes! je suis le premier à commenter ce formidable article! Que d’émotions à l’arrivée, merci le micro de la caméra. Vous en avez de la chance de rencontrer des gens comme ça! Les photos sont superbes particulièrement la dernière!
    Avez-vous déjà tenter le tandem à Lille? allez, une petite vidéo pour nous faire découvrir votre nouveau chezvous, à vélo…
    N’oubliez pas le 22 !
    bises

  • monvelo25 dit :

    je comprend ce que vous avez ressentis car lorsque j’ai été accueilli l’année dernière par ma famille la même émotion et pourtant je n’avais pas fait le tour du monde des souvenirs à jamais graver dans vos mémoires en tout les cas encore bravo et merci de nous avoir fait partager cette belle aventure

  • As dit :

    oooh génial!!!! Superbe article, vraiment magnifique, c’est merveilleux ce que vous avez vécu et de l’avoir vécu à fond du début à la fin est encore plus admirable!!! Ce fut un plaisir de vous suivre tout au long de l’année passée. Merci à Morgan pour ce site, vraiment génial, qui a permis de garder un lien constamment avec vous.
    Bravo encore à vous et bon courage pour la suite!!
    Enormes bisous

  • Michel Leclerc dit :

    J’ai relu avec beaucoup d’intérêt l’abécédaire bilan de votre voyage. Merci beaucoup de nous l’avoir partagé début septembre et maintenant à nouveau. En même temps, je suggère, cher Morgan, que quelque chose rappelle qu’il a été mis en ligne car pour les habitués comme moi, je me référe ou me référais volontiers aux colonnes de droite de la page d’accueil « nouveaux blogs » ou « nouveaux commentaires » pour savoir s’il y a(vait) du nouveau et n’avais pas remarqué sa présence en bas de la page d’accueil.

    La vie continue. Salutations à tous , si quelqu’un vient encore sur ce site ! O bouteille à la mer …

  • Morgan dit :

    Ce qu’on peut éventuellement faire, c’est de retirer la page statique en page d’accueil et la déplacer dans le menu, et mettre en avant tous les articles du blog directement sur la page d’accueil !

    Qu’en dites-vous ?

  • du cosquer dit :

    bravo pour les derniers coup de pédales .
    j’étais très émue de voir la vidéo d’arrivée comme beaucoup je pense
    les dernières photos trop bien .
    gros bisous
    a très bientôt
    t. Didith

  • Bravo les cyclistes ! On a hate de vous revoir pour feter ca…
    En attendant, on se fend la poire devant les videos de Francois l’Embrouille… avec plein de pensees pour vous :)
    Bisettes et a bientot !
    Emmanuelle et Aurelien

  • Xavier et Béatrice Harmel dit :

    Les derniers… après tout le monde. Tant pis, on y va de notre petit mot de félicitations et d’encouragement : c’est que le voyage se passe d’abord dans la tête et dans le coeur peut-être ? Donc bon courage pour la suite de votre voyage dans le Nord. Pour y avoir habité 25 ans, nous savons que c’est le pays du soleil (dans les coeurs)… A découvrir en termes de richesses humaines et d’histoire. Tellement attachant.
    Bonne route à vous deux et à Baptiste dont on a des nouvelles par Roseline et Alfred.

  • P Mathieu dit :

    Félicitations pour ce tour du monde et un grand merci pour ces belles photos. Faut dire que Baptiste que j’ai vu pour la première fois à l’aumonerie et c’est lui qui m’a invité à voir ce blog, merci Baptiste. Je suis prêtre sur Rixheim depuis 15jrs. merci d’avoir permis à d’autre d’être heureux par vos images et vos témoignage d’un voyage pas comme les autres. Bon Dimanche à vous Père Mathieu

  • P Mathieu dit :

    Félicitations pour ce tour du monde et un grand merci pour ces belles photos. Faut dire que Baptiste que j’ai vu pour la première fois à l’aumonerie et c’est grâce lui qui m’a invité à voir ce blog, merci Baptiste. Je suis prêtre sur Rixheim depuis 15jrs. merci d’avoir permis à d’autres d’être heureux par vos images et vos témoignages d’un voyage pas comme les autres. Bon Dimanche à vous Père Mathieu

Laisser un commentaire